jeudi 19 juin 2014

Blagues Aussi drôle


- Un enfant joue au train électrique dans son salon.
- Tchoutchou, gare de Montpellier, gare des pédés. Tchoutchou gare de Lyon, gare des cons. Tchoutchou, gare St Lazare, gare des connards. 
Sa mère, fatiguée de sa vulgarité, le punit: 
- Puisque c'est comme ça tu resteras une heure dans ta chambre! 
Une heure plus tard la punition est levée et le petit retourne jouer avec son train: - Tchoutchou, gare de Montparnasse, 1h de retard à cause d'une connasse! 


Une femme demande à son mari:
Chéri, que préfères-tu chez moi, ma beauté ou mon intelligence ?
- Ton sens de l'humour ma chérie.



Un homme lit dans un magazine qu'il est possible de faire durer l'acte sexuel si on se masturbe avant.
Il décide de faire un petit essai le soir même. Problème: ou le faire? 
Il pense aux W-C. Non, trop fréquentés. 
Derrière son bureau? Non, trop risqué. 
Dans le jardin public ? Non, trop d'enfants autour. Et puis, en rentrant chez lui, il trouve la réponse: il va s'arrêter, se garer sur le bas côté, se glisser sur le dos sous sa bagnole (un 4x4) et faire semblant de vérifier en dessous. Il y va, baisse son froc, ferme les yeux et pense très fort à sa copine. 
Juste au moment crucial, il sent quelqu'un tirer sur le bas de son pantalon. 
Ne voulant pas perdre son rythme si près du but, il garde les yeux fermés et continue. On tire encore sur le bas du pantalon. Toujours les yeux fermés et s'activant, il crie:
- Qui c'est? 
Et là on lui répond:
- Gendarmerie. Qu'est-ce que vous faites? 
L'homme:
- Je vérifie l'essieu arrière! Je pense qu'il est foutu. 
Le gendarme:
- Bon, ok, dit le gendarme. Et puisque vous y êtes, au lieu de vous masturber en pleine rue, vérifiez aussi le frein à main: votre voiture est descendue 200 mètres plus bas. 



Le jeune Toto a 20/20 dans toutes les matières, sauf en histoire...
Ses profs, qui ne comprennent pas pourquoi, décident de convoquer ses parents.
Et là, le père de Toto leur explique:
- J'ai dit à mon fils, tu travailles bien à l'école, et surtout, surtout, tu fais pas d'histoire!



La maîtresse s'approche de Toto et lui prend son cahier. Que des pages blanches!
- Mais enfin, Toto, voilà une heure que la leçon de calcul a commencé, et tu n'a rien écrit!
- Ben c'est normal, madame, moi, je fais du calcul mental.

Une belle femme va chez le médecin et dit:
-Docteur j'aimerais que vous fassiez quelque-chose pour que mon mari soit comme un taureau...
-Eh bien, déshabillez-vous, on va commencer par les cornes!


C'est Joe qui arrive dans un bar. Il s'assied au comptoir et demande au serveur:
- Une bière! Et quand Joe boit, tout le monde boit!
Le serveur, surpris, sert une bière à tout le monde. Suite à plusieurs tournées, le serveur s'inquiète de l'addition et va voir Joe. C'est alors que ce dernier s'exclame:
- Quand Joe paye, tout le monde paye!

Deux vampires rentrent dans un bar, le premier demande au serveur un grand verre de sang, et le deuxième demande un grand verre d'eau chaude.
Le premier étonné lui demande:
- Pourquoi as-tu commandé un verre d'eau chaude?
Le second lui répond:
- J'ai un tampon usagé, je vais me faire une infusion!

Un homme va se confesser:
- Mon père, j'ai fauté avec une femme.
- Mon fils? Était-ce contre son gré?
- Non, contre un mur.

Deux types discutent:
- Toi t'es comme l'eau en Afrique...
- Ah bon je suis rare?
- Non t'es pas potable!



Deux éléphantes sont au bord d'un lac. L'une plonge, nage tranquillement et dit à l'autre:
- Hey, rejoins-moi! 
L'autre répond:
- Je ne peux pas, j'ai mes règles.
- Ben fais comme moi, met un mouton!





Un homme va chez le coiffeur avec un petit garçon.
Il se fait couper les cheveux puis demande au coiffeur de couper ceux du petit, mais pas trop court. Puis il rajoute:
- Je dois faire une course, je reviens dans une vingtaine de minutes, vous aurez terminé?
- Pas de problème!.
Une heure plus tard, le coiffeur, qui a terminé sa coupe depuis un moment, dit au petit garçon:
- Ton papa est en retard! Je vais bientôt fermer moi!
Et le petit garçon répond:
- C'est pas mon père, c'est un monsieur dans la rue qui m'a dit: "Viens avec moi chez le coiffeur, on va se faire couper les cheveux gratuitement!"